Life on Mars ?

D. Bowie, arr. Frank Bernaerts

Waremme (concert Haut Regard) 3/2013

Un premier élément de notre projet pour 2014 : un concert 100% extraterrestres. Ce que peu de gens savent, c’est qu’il y a dans le titre un point d’interrogation qui change tout. Bowie, qui récidive après son hommage  à 2001 [Space Oddity], pose LA question … toujours sans réponse ferme aujourd’hui. La coda rappelle encore une fois ledit film.  

Oblivion

Astor PiazzolLa, arr. Lorenzo Pusceddu

Waremme (concert Haut Regard) 3/2013

Un hommage d’Astor PiazzolLa à ses compatriotes argentins, victimes de la dictature dans les années ’70. Le sentiment d’oppression est palpable, on peut même en tendant l’oreille entendre la police politique frapper à la porte. Une œuvre parlante très réussie. 

Marche des Parachutistes belges

Pierre Leemans

Thulin 4/2013

La légende veut que, sommé de composer pour le lendemain la marche de la nouvellement créée Brigade parachutiste belge, Pierre Leemans ait repris des thèmes dans d’autres œuvres sur lesquelles il avait autrefois planché. Résultat : une thème de farandole carnavalesque, un autre de kolo (danse traditionnelle slave), et un trio que n’aurait pas renié Perry Como. Mais c’est beau !

 

Orion

Jan van der Roost

Orion a-t-il offensé les dieux par sa hâblerie, s'est-il attiré les foudres d'Artémis ou s'est-il intéressé de trop près à elle ? Les versions mythologiques divergent. Ce qui est clair, c'est qu'un scorpion géant le tua, que ses chiens le pleurèrent, et que tout ce beau petit monde fut envoyé au Ciel, les deux chiens près d'Orion et le Scorpion à l'opposé pour ne plus lui nuire. D'où quelques-unes des constellations les plus remarquables. Cette triste histoire a inspiré une marche solennelle, de style maure, très impressionnante. Un morceau  évidemment indispensable pour le concert "étoilé".

 

Moliendo Cafe

Hugo Blanco et/ou Jose Manzo Peroni

Waremme (concert au Parc) 6/2013

Ca part d’un défi : lors du concert- barbecue, on ne jouera que des airs qui parlent de nourriture (trouvez-en d’autres dans ce répertoire). Et en deux répétitions, cet air mi-calypso, mi-salsa, qui fut interprété par de très grands (Placido Domingo, Ricardo Montaner, Paloma Berganza) sera intégré au répertoire, à la sauce Niran évidemment. Mais on ne sait toujours pas qui l’a réellement composé …

Pathways

Michael Oare

Ste-Cécile 2013

Quoi de mieux, pour ouvrir un concert festif, qu'une brillante ouverture ?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, par le compositeur de Terminal Velocity (A tombeau ouvert) et de Uproar (Vacarme), nous avons là affaire à une oeuvre réfléchie et assez subtile. Intro rêveuse, passages dynamiques (la mesure en 5/4 aide), nombreuses variations de rythme, grand solo de flûte/carillon, il y a de quoi suggérer plein de choses. L'oeuvre serait une incitation à réfléchir à son chemin de vie.

Lire la suite : Pathways

Agenda

    Evènements

Facebook