A Discovery Fantasy

Jan de Haan

Ste-Cécile 2013

Au départ du générique d'une émission de vulgarisation musicale, Op zoek naar muziek (à la découverte de la musique), Jan de Haan présente cinq variations ... disons très variées : thème, boléro (mais en 4 temps !), rondeau, intermezzo cantabile et final puissant. Le thème principal -qui rappelle Jeux sans Frontières- est parfois méconnaissable, mais l'ensemble fournit une très belle pièce d'harmonie, dans laquelle chaque pupitre trouvera à s'exprimer à son tour.

 

Abba Gold

(Dancing Queen - Mamma Mia - Fernando - The Winner Takes it All)

Abba - Arr. de R. Sebregts

Notre interprétation lors du concert de Printemps 2015 :

A Swinkling Christmas

(Let it snow - White Christmas - Frosty the Snowman - Rudolf the red-nosed Reindeer - Happy Christmas, War is over)

Arr. Willy Hautvast

Huy (concert de Noël) 2010

Ne cherchez pas "swinkling" dans votre dictionnaire : c'est un composé fait de "swinging" et "twinkling" (scintillant). Et pétillant. Un joyeux medley d'airs de Noël anglo-saxons, indispensable à tout concert de circonstance. Le dernier thème rappelle furieusement Stewball, dont la version anglaise -et moins triste- remonte au XVIIIe siècle. Mais c'est fortuit. Ou pas.

Lire la suite : A Swinkling Christmas

Adios Nonino

Astor Piazzolla, arr. Klaas van der Woude

Le plus célèbre tango symphonique, écrit par Piazzolla à la suite du décès de son père, et récemment revenu dans les mémoires avec le film Tangos, l'exil de Gardel et lors du mariage du Prince héritier des Pays-Bas, ici dans une version pour harmonie fortement détanguifiée (?) mais tout aussi émouvante.

Savez-vous pourquoi on appelle "tango" un verre de bière additionné de grenadine ?

Lire la suite : Adios Nonino

A Tribute to Edith Piaf

(Milord - Hymne à l'Amour - Mon manège à moi - La vie en rose)

 Arr. Robert Kernen 

Lancé pour les 50 ans de la disparition de la plus grande des petites, un medley difficile à placer, tant les airs sont connus. Personne ne pardonne un massacre quand c'est Piaf qui est en jeu. Le solo de l'Hymne à l'Amour est sans doute ce qu'un tubiste peut espérer de plus intense à jouer.

Notre interprétation lors du concert de Printemps 2015 :

 

Lire la suite : A Tribute to Edith Piaf

American Patrol

Frank White Meacham

On connaît la version swing, un des airs emblématiques de Glen Miller, sortie à bon escient en pleine Seconde Guerre mondiale. Mais il y a beaucoup plus à trouver dans la marche originelle, dans laquelle le thème bien connu alterne avec des extraits de chants patriotiques : Columbia, the Gem of the Ocean, hymne américain virtuel (il n'y en avait pas d'officiel) au début du XXe siècle, et I wish I was in Dixie, ci-devant hymne des Confédérés.
C'est une fameuse prouesse qui est demandée là aux Bois, qui jouent "le chant" (la mélodie principale), car les doubles croches attaquent de toutes parts.

Colle n°1 : que fait la Colombie dans cette histoire ?
Colle n°2 : d'où vient le nom "Dixie" pour les états du Sud ?

Lire la suite : American Patrol

Agenda

    Evènements

Facebook