Un peu d'Histoire

Nous, depuis 1906...

I. Un petit bout d'histoire

La Fanfare « Union Waremmienne » fut fondée en 1906. Son premier Président et fondateur fut Joseph Wauters, figure politique bien connue en Hesbaye. Son premier Chef de musique fut Arthur Thoen, auteur-compositeur. Son fils, Armand, fut d’ailleurs le fondateur de l’Académie de Musique de Waremme.

Des quatre fanfares et harmonies existantes début de ce siècle à Waremme, la nôtre est la seule à avoir pu, contre vents et marées, se maintenir en activité.

Au fil des années, la Société a subi quelques changements. Elle s’est, entre autre, étoffée d’une clique de tambours et d’un groupe de jeunes majorettes.
De fanfare animant uniquement les fêtes de quartier, elle s’est orientée vers la musique de variétés et se présente le plus souvent dans l’exécution de concerts.

En 1988, notre Fanfare a procédé au jumelage avec la Fanfare «La Fraternelle» de Thulin (Hensies).

Le 19 octobre 1990, il a plu à Sa Majesté le Roi Baudouin de lui accorder le titre de Société Royale.

De fin 1992 à septembre 2000, la Fanfare Union Waremmienne était placée sous la direction musicale de Joseph SIMONET, premier prix du Conservatoire de Musique de Liège.

D'octobre 2000 à février 2012, notre formation est dirigée par un directeur musical de talent, Monsieur Francis LAMBERT. Dès son arrivée, notre nouveau chef a renouvelé le répertoire, changé le style de musique et, de part son enthousiasme et la confiance qu'il nous témoigne, notre effectif musicien(ne)s s'est agrandi de plusieurs membres et ce, en à peine quelques mois.
De plus, notre "Fanfare" se dirige de plus en plus vers uniquement les exécutions de concerts et, vu la diversité d'instruments la composant et du répertoire musical, notre Comité a pris la décision de réadapter la dénomination de la Société : La Royale Fanfare Union Waremmienne est devenue, depuis 2001, Ensemble Instrumental Waremmien.

Et concernant notre site Internet, la toute première édition a été mise en ligne le 1er novembre 1999 et on en est à présent à la cinquième configuration en 4 ans d'existence.

Notre Section TWIRLING (section majorettes) possède également son propre site Internet indépendant du nôtre depuis septembre 2003 en cliquant sur le menu "Section TWIRLING".

II. La Fanfare Union Waremmienne est morte ! Vive l'Ensemble Instrumental Waremmien.

Texte rédigé par MM. Brooze Michel, Onkelinx Louis et Robyns Michel. E.I.W.,2001.

Cela couvait depuis un certain temps mais cette fois, c'est officiel : La Fanfare «Union Waremmienne» a décidé d'entamer une phase de renouvellement qui passe par beaucoup de nouveautés.

Conscient que la dénomination «Fanfare» passe mal auprès des jeunes, du moins dans notre région, en raison de l'image pittoresque que l'on donne des musiciens, le Comité de la Fanfare Union Waremmienne a pris la décision d'abandonner son nom officiel et de créer une nouvelle entité musicale tournée résolument vers le futur.
Une série de transformations accompagnent cette «révolution culturelle» : dénomination, direction, répertoire, collaborations,...

Dénomination d'abord. La réalité de la musique actuelle impose de réunir une instrumentation de plus en plus variée. Les œuvres contemporaines mêlent en effet les instruments traditionnels des harmonies et fanfares aux guitares électriques, aux synthétiseurs, à différents types de percussions et même à la harpe.
Comment alors ne pas parler d'Ensemble Instrumental ?

Il a fallu ensuite pourvoir au remplacement de Joseph SIMONET, le chef démissionnaire de l'ex-fanfare. Le choix du Comité s'est porté sur un homme de grande expérience musicale puisque diplômé du Conservatoire de Liège et licencié en Musicologie de l'Université de Liège, Monsieur Francis LAMBERT. Assurément un gage de qualité.
D'ailleurs, le récent concert de Noël (note du webmaster: le 19 janv. 2001) en l'Eglise de Grand-Axhe (Waremme) et le concert philanthropique donné à Corswarem (ndw: le 17 févr. 2001) ont été de francs succès et une réelle surprise pour le très nombreux public qui s'était déplacé pour voir et surtout entendre ce nouvel ensemble.

Autre chambardement : le répertoire. Tout est nouveau ! Changements de style et de mode d'exécution, travail en profondeur des œuvres, présentation soignée, chorégraphie sur certains thèmes, retour aux classiques,...
Le nouveau chef a redonné à la musique ses lettres de noblesse. Il vous prépare d'ailleurs de nouvelles et agréables surprises pour les concerts futurs.

Enfin, les collaborations sont nées ou ont été élargies. Le nouvel Ensemble Instrumental s'est fortement rapproché de l'Académie de Musique de Waremme. Celle-ci a déjà participé au récent concert de Noël de l'Ensemble Instrumental, grâce à la collaboration de la directrice Madame Claire LECOCQ et sous la houlette de Madame Régine LOGEN, professeur de saxophone.
Les répétitions se déroulent dorénavant au rez-de-chaussée de l'Académie, rue Charles Lejeune à Waremme, tous les vendredis.
Des contacts étroits ont été noués avec la direction et les professeurs afin de créer une véritable symbiose entre l'établissement d'enseignement musical et l'Ensemble Instrumental. Chacun doit apporter à l'autre ce qui lui manque : l'Académie s'occupe ainsi de l'aspect technique relevant de la formation du musicien, et l'Ensemble Instrumental propose une mise en pratique concrète, en dehors du contexte scolaire, aux jeunes -et aux moins jeunes!- désireux de participer à ses activités. De plus, des stages seront organisés, toujours en collaboration avec les professeurs de l'Académie.

Malgré cette métamorphose, le groupe des majorettes poursuit ses activités. Si les occasions de défiler se font de plus en plus rares (ndw: l'Ensemble Instrumental se dirige de plus en plus vers l'exécution de concerts), les majorettes continueront à le faire au son d'une musique sono et à participer à un maximum de prestations. La révolution est en route.

Si vous aussi vous voulez y participer, rendez-vous est fixé le vendredi soir entre 20 et 22 heures, dans les locaux de l'Académie, rue Lejeune à Waremme.

III. Géographie

L'Ensemble Instrumental Waremmien est situé à Waremme, capitale de la Hesbaye, dans le nord-ouest de la Province de Liège, à quelques kilomètres du Limbourg et de la frontière néerlandophone du pays.

Notre local se trouve à l'Académie de Musique de Waremme, rue Charles Lejeune, dont l'entrée en voiture se fait par la place Joseph Wauters.

Et vous pouvez nous y retrouver tous les vendredis de 19h30 à 22h30 heures pour notre répétition hebdomadaire.

Agenda

    Evènements

Facebook